Chacun Son Bonheur

Essay by EssaySwap ContributorJunior High, 9th grade February 2008

download word file, 4 pages 0.0

Downloaded 526 times

Dans le roman Bonheur d' occasion, Gabrielle Roy utilise les émotions et les actions des hommes pour démontrer leurs traits individuels pour enfin comprendre complètement leur situation. Leur détermination et leur persistance de trouver une solution à leur misère les poussent à surmonter leurs obstacles. Étant donné, que c'est le début de la deuxième guerre mondiale, les gens vivent pour survivre, quelques-uns plus que d'autre. Chacun sa propre façon de s'adapter à la dépression économique. Azarius Lacasse retrouve sa joie dans le rêve, tandis qu'Emmanuel retrouve le bonheur dans l'action; le personnage de Jean Lévesque retrouve son bonheur dans l'ascension.

Dès le début du roman le personnage d'Azarius fait ressortir ses défauts et ses qualités. Roy permet au lecteur de voir Azarius faire la transition d'un homme lâche à un homme, un père, un mari plus responsable et efficace. Avant son évolution Azarius subit plusieurs changements d'attitude et de valeurs.

Il se rend compte un jour que sa famille vit dans la misère et que pendant qu'il rêvait, il n'a pas rempli ses responsabilités de père de famille. Pour Azarius maintenir un emploi était l'obstacle le plus difficile depuis le début de la guerre. Il n'y avait pas d'emploi disponible dans son métier de menuiserie, alors il a dû travailler dans différents postes. Malheureusement, il n'a jamais aimé son travail et finissait toujours par quitter son job. Lorsqu'il a laissé son emploi comme chauffeur de taxi, Rose-Anna lui rappelle qu'[il a passé] quasiment toute [sa] vie à jongler. Et au bout de toutes [les] jongleries, [il a] jamais été plus avancé. À la fin du roman, Azarius réalise par lui-même qu'il a été la cause de toutes les années de misère, de déménagement, de manque de nourriture et de la lutte constante pour survivre. Pour prendre sa responsabilité, il décide que la meilleure façon de régler sa misère et la misère de sa famille est de s'enrôler dans l'armée. De cette façon, il sait que sa famille aura de l'argent et que Rose-Anne sera bien débarrassé de lui. Pour lui et sa famille, ce sera un nouveau commencement.

Émmanuel Létourneau, un jeune homme énergétique et enthousiaste, lutte pour des aventures remplies d'action. Bien qu'Émmanuel possède un bon emploi à plein temps, une vie remplie de toutes les nécessités et de l'argent, il n'arrête pas de chercher qui le mèneront au bonheur. Puisque c'est le début de la guerre et la publicité est partout, Émmanuel se refugie dans l'armée pour sa réponse. La tentation qui grandit à l'intérieur du jeune soldat envahit ses pensées et ses émotions. D'après Emmanuel c'est sa dernière chance de redevenir un homme. Émmanuel n'a pas beaucoup d'estime de soi et a souvent besoin d'encouragement; pourtant cela ne l'empêche pas de faire ce qu'il veut dans la vie. Sa persistance d'avoir Florentine comme son amie de fille le pousse à agir plus spontanément. Il a un trou dans le coeur et Florentine remplit ce vide pour lui. Pour améliorer la vie de Florentine et la sienne, il décide de se marier Florentine avant son départ pour le front. Durant une période de quelques mois, Emmanuel a accompli plusieurs de ses objectifs. Il a peut-être été seulement chanceux ou plutôt, sa nouvelle attitude face à la vie lui a permi d'explorer ses options et de prendre avantage avant qu'il ne soit trop tard. Il est maintenant un homme complet. Il prend contrôle de sa vie pour enfin être capable de dire à lui-même qu'il est gaiement satisfait de ses décisions et de son nouveau début avec Florentine.

Jean Lévesque est un bel homme jeune et sophistiqué. Quoiqu'il lutte pour la perfection, il fait de nombreux sacrifices pour s'assurer une bonne vie et un futur très prospère. Il entrevit la guerre comme une chance vraiment personnelle, sa chance à lui d'une ascension rapide. Une fois qu'il a rencontré la jeune serveuse Florentine Lacasse, elle est devenu une distraction à ses pensées et un obstacle dans son chemin. Il y avait quelque chose d'elle qui le rendait fous. Sachant qu'elle venait d'une famille pauvre, Jean tente de s'éloigner d'elle. La soirée qu'ils ont partagée ensemble, il l'a regrettée dès le début, car la jeune demoiselle lui rappelait son passé. Pendant qu'il était chez elle, assis sur son sofa, respirant l'odeur de la pauvreté, les souvenirs de son enfance malheureux lui reviennent. Il se souvient de la solitude à l'orphelinat et de la solitude vécue dans sa famille adoptive. Jean se rappelait avoir trouvé auprès d'elle une solitude pire que celle de l'orphelinat. Durant son enfance, il n'a jamais connu l'affection et l'amour d'une mère; par conséquent, il grandit avec le besoin d'être aimé. À un jeune âge, il réalise que l'argent est une nécessité pour survivre, qu'elle ouvre plusieurs portes dans la vie et depuis ce temps là Jean s'est mis à travailler pour gravir les échelons du succès. Pour Jean, mériter le respect des autres et avoir une bonne réputation était la clé du succès, celle qui ouvrirait la porte du bonheur. D'après Jean, demeurer à Saint-Henri était seulement une étape à franchir; un jour, ce sera lui qui conduira les belles autos dans les rues de Westmount.

Trois des personnages de Gabrielle Roy, soit Azarius, Émmanuel et Jean, font preuve d'ambition et de détermination. Il s'acharnent à travaillé pour améliorer leur mode de vie et éviter le sort de misère. Ils font des choix pour leur propre bien-être et non pour simplement plaire aux autres. En fin de compte, leur passé sera l'inspiration qui déterminera leur avenir.

Bibliography

Bonheur d'occasion by Gabrielle Roy the essay was written by me Amanda Keir Words: 920