Le cid (french)

Essay by EssaySwap ContributorJunior High, 9th grade February 2008

download word file, 9 pages 0.0

Downloaded 2707 times

(french essay on the book entitles "Le Cid") Le CidLe Cid était l'oeuvre qui renda Corneille un des meilleurs écrivains de l'histoire de la littérature française. Ses pièces ont été écrites sous l'influence du Baroque et du Classicisme. Corneille, Racine et Molière ont portés un grand élément de raffinement avec leur oeuvres remarquables. Ses hommes commencèrent une révolution pour le théâtre.

Les pièces de Corneille étaient souvent sévèrement critiquées. Les critiques réclamaient que Corneille mettait en scène des êtres exceptionnels et qu'il provoquait des intrigues compliquées à partir de situations invraisemblables. Corneille, aussi ne suivait pas le processus traditionnel pour écrire une pièce, car il faisait les personnages agir selon la raison et non par l'impulsion. Les personnages réfléchissait avant de prendre leurs décisions.

Corneille croyait que les grands sujets importants devaient être au-delà du vraisemblable et il dit aussi . (Corneille lui même) Corneille créa toujours des situations dans laquelle les personnages devaient prendre des décisions importante soit entre la vie ou la mort.

Ces décision portait toujours le risque de mauvaise répercussions. Ceci est appelé le conflit cornélien. Le conflit cornélien consistait dans le Cid consistait d'une décision entre l'amour et le devoir/l'honneur. Après la première mise-en scène du Cid, il y avait plusieurs critiques. L'une d'elle venait des Espagnols, ils accusaient Corneille du plagiat d'une pièce écrite par un écrivain espagnol célèbre. Corneille avoua qu'il avait raison, mais il affirma qu'il l'avait seulement fait parce qu'il car il avait une grande admiration pour la pièce. Une autre critique qui portait sur l'élément de temps que déroula l'action de la pièce. Il est très dure à croire que tout les événements dans Le Cid aurait put prendre place en vingt-quatre heure.

Le conflit que les personnages affrontent dans le Cid est le combat psychologique et moral intérieur. Le Cid est une pièce très tragique car les personnages sont violes de leur bienfaisances. Les personnages font faces à des conflits lugubres. Le choix que les personnages avaient étaient de choisir entre l'amour ou l'honneur. Au 17e siècle, les gens nobles devaient toujours agir pour garder l'honneur de leur famille. C'était l'acte primordial de l'époque qui permettait d'assurer la continuité du nom de la famille.

Le personnage principale, aussi le plus intrigant était celui de Don Rodrigue. Il était le fils du célèbre Don Diègue, un honorable soldat qui a gagné plusieurs guerre au nom de son pays de l'Espagne. Il était un homme très respecté. Durant le déroulement de l'histoire, il s'est fait assigné comme gouverneur du prince. Don Gomès le père de Chimène, n'aimait pas la promotion que Don Diègue a reçu et pensait que c'était lui qui la méritait. Donc il a insulté Don Diègue et l'a provoqué en duel. Savant que son père ne pouvait pas se défendre, Rodrigue s'est donné la tâche de venger son père. Mais Rodrigue, ne savait que faire car Chimène son amante était la fille de Don Gomès. Il faisait face à de problèmes obstacles immense pour établir leur bien-être.

Le Cid contient plusieurs conflit cornélien dans lequel chaque personnage est forcé a prendre des décisions très complexe. Les choix consistent de les sentiments ou le devoir et l'honneur. Ceux-ci sont les thèmes dominant dans la pièce. Dans la période du 17e siècle, la moral était d'être loyal à sa famille et la défendre. L'aspect de l'amour venait toujours en deuxième place du devoir et l'honneur. Ses éléments ont dégénérerinfluencer toutes les décisions dans la pièce. Les victimes du conflit cornélien était Rodrigue, Chimène, L'infante, Don Fernand et Don Sanche. Les personnages faisaient aussi face au combat psychologique et moral. Les personnages avaient la difficulté à réussir se combat, car dans le 17e siècle, l'amour était toujours mit en deuxième place du devoir.

Rodrigue était des premiers à faire face a un combat psychologique. Son père a été provoqué en duel par Don Gomès. À cause que son père ne pouvait se défendre, Rodrigue étant loyal à sa famille voulait défendre l'honneur de son père. Mais pour défendre l'honneur de son père il faillait tuer le père de la fille qu'il aimait. Il avait un gros dilemme, il ne voulait pas prendre le risque de perdre la femme qu'il aimait tant. Mais son père ne lui laissait pas grand choix. Il lui dit (Acte 1, scène V, vers 288-289) Cette citation démontre comment son père voulait qu'il venge la valeur familiale, mais cette citation aussi une véritable insulte envers Rodrigue. Il a réagit en violence et provoqua le duel avec Don Gomès et le tua. Une autre chose qui poussa Rodrigue à tuer est qu'il ne voulait pas apparaître comme un lâche dans les yeux de Chimène. Cet intrigue a vraiment bouleversé Don Rodrigue, mais il fait ce qu'il était commandé de faire, son devoir. Il ne regretta pas son acte, mais il se sentait mal face à la perte que Chimène à vécu. Il était grandement confus par rapport à son acte violent. Rodrigue s'est ensuite offert la vie à Chimène, car il a pris la vie de son père. Il est un homme très honorable, en offrant sa vie il démontre comment ses sentiments était légitimes. Ceci est un des premiers gestes qui démontre l'amour véritable de ce couple. Après la mort de Don Gomès, Don Sanche un amant secret s'est offrit à Chimène pour venger la mort de son père contre Rodrigue. Chimène a refuser l'offre de Don Sanche. Mais Don Fernand, ayant prit le rôle du père de Chimène accepta et a désigné qu'un duel entre Don Sanche et Don Rodrigue. Le gagnant avait le droit de prendre Chimène en mariage. Don Rodrigue était le favorable à gagner le duel car il était le meilleur combattant et a aussi vaincu contre les mores qui ont attaque l'Espagne. Rodrigue a gagné le duel, mais étant honorable, il a laissé la vie de Don Sanche. Don Rodrigue était toujours en combat psychologique, mais il a surmonté tous les obstacles sans causé trop de mal aux gens autour de lui. Il était certainement le héros véritable de la pièce....Le héros cornélien.

Chimène était un autre personnage victime au conflit cornélien. Ses sentiments était très bafoués car son père a été tué; le meurtrier était son amant Rodrigue. Elle ne savait pas s'il fallait suivre son devoir et de venger l'homme qui a tué son père ou de prendre en mariage celui qu'elle aime. Cette citation démontre comment Chimène est en dilemme.

(Acte 4, scène 2. vers 165-168) Ceci est certainement un conflit cornélien. Chimène ne sait pas si elle devrait trahir son devoir ou de suivre ses sentiments. Dans le 17e siècle, l'honneur était la priorité dans toute les familles, donc elle hésite de faire un choix. Après la mort de Don Gomès, Chimène agit comme Rodrigue, car elle a vécu le même type de situation que lui. Les deux de leur pères se sont fait brimer l'honneur et les deux enfants étaient en place pour punir le coupable. (page 18, Corneille, Le Cid) Cette citation démontre parfaitement comment l'amour a affecté Chimène, elle décrit comment son coeur est détruit et ne veut plus trahir son amour pour Rodrigue. Elle a suivi son coeur car elle ne pouvait plus obéir son devoir et de rester honorable, la puissance que l'amour portait sur son âme était insupportable. Suite à la mort de Don Gomès, Rodrigue a offert sa vie pour compenser le mal que Chimène a souffert, Chimène refusa, elle ne voulait par tuer l'homme qu'elle aimait. Lorsque Elvire sa confidente lui a accusé d'aimer celui qui lui a privé de son père elle a répondu, ( Acte 3, scène 3, vers 812) Chimène connaît qu'en aimant Rodrigue elle brisa le code d'honneur de la famille, mais elle ne pouvait pas tolérer le fait de négliger son coeur. En plus, elle ne voulait pas être responsable pour la mort de son amant, ses sentiments étaient trop intense.

Don Fernand était le roi de l'Espagne, il régnait sur tout les citoyens. Il était considéré comme le dieu et tout le peuple respectait ses décisions.

Don Fernand était un personnage vraiment intéressant, il était très complexe. Don Fernand avait des décisions qui demandait un raisonnement supérieur. Il avait le talent de gouverner son pays en même temps de solutionner les problèmes internes. Il était un homme très protubérant dans le pays de l'Espagne. Il était un homme respecté par tout.

Le Cid compris plusieurs situation difficile pour Don Fernand. Une de ces décisions qui le mordait l'âme était celui de la situation entre Don Rodrigue, Don Sanche et Chimène. Suivant la mort de Don Gomès, Don Fernand a promit de prendre Chimène sous son bras. Il a fait ceci car il était responsable pour le bonheur de son peuple. Il était honorable envers son peuple, il voulait paraître comme un homme bienveillant. Il croyait que c'était son devoir comme gouverneur de prendre soin de Chimère. Son rôle était aussi de juger les malfaisances qui se produisait dans son pays. À cause du duel illégal entre Don Rodrigue et Don Gomès, Don Fernand a décidé de punir Rodrigue en l'honneur de Chimène. La sentence de Don Rodrigue était de se présenter a un duel entre lui et Don Sanche. Le gagnant du duel avait le droit de marier Chimène. Don Fernand ne voulait pas prendre cet position comme juge et donner un sentence de tel type. Il ne voulait pas risquer de perdre un autre bon combattant. Il voulait avoir tout ses meilleurs combattant en vie lors d'une attaque possible des mores. Cette période de temps était vraiment difficile pour le psychologique de Don Fernand. À a suite du duel entre Don Sanche et Don Rodrigue, Don Fernand voulait s'assurer que l'amour de Chimène était véritable. Il a fait ceci en faisant semblant que Rodrigue était le perdant du duel et qu'il était mort, lorsqu'il a réalisé que l'amour de Chimène était authentique il lui a dit que Rodrigue étant quand même vivant. Il a laissé Rodrigue et Chimène se marier, mais seulement après un an pour laisser Chimène pleurer la mort de son père. Au 17e siècle, les rois de la France ont perdues des milliers et des milliers de soldat dans des duels. Il avait plus de mortalité a cause des duels entre les soldats que d'homme périt en guerre. Ceci nuisait aux chances des pays de survive en temps de guerre. Donc Don Fernand ne voulait pas avoir ce problème.

L'infante est une amoureuse déçu dans le Cid. Elle aimait Don Rodrigue avec tout son coeur. Au début de la pièce L'Infante voulait être incluse dans la vie de Don Rodrigue, mais étant noble, elle ne le pouvait pas car il ne faisait pas parti du même niveau social. Selon la tradition, les nobles ne pouvaient se marier avec des gens autres que des nobles. Ceci était une perfidie pour L'Infante. Ceci lui a causé beaucoup de souffrance, mais c'était son chemin qu'elle devait prendre. Cet citation démontre parfaitment comment l'amour pour Rodrigue était impitoyable .

(Acte 5, scène 2, vers 143-144) Dans cet citation L'Infante dit à Chimène qu'elle vient l'accompagner avec ces douleurs. À ce point dans la pièce Chimène et L'Infante partage leur mal pour l'amour de Rodrigue. Nous pouvons constater que leur sentiments était écrasé. Durant le déroulement de la pièce L'Infante essaya de convaincre et persuader Chimène de tomber en amour avec Rodrigue, mais elle gaspillait son temps parce que Chimène aimait déjà Rodrigue.

Le rôle de l'Infante est un question très intéressante. Nous devons croire que cette pièce n'aurait pas été vraiment changé sans la présence de Chimène. Ses actions n'ont pas vraiment fait quelque chose qui a changé le déroulement de la pièce. Le fait qu'elle a essayer de convaincre Chimène d'aimer Rodrigue n'avait aucune impacte quelqonque sur la procédure. On suppose que sa présence était surtout pour décrire la femme du 17e siècle et pour démontrer la différence de les classe sociales.

En conclusion, les personnages dans le Cid on tous eu une vie vraiment bouleversante. Ils ont tous fait face à des situations qui demandait un psychologique capable de survivre un taux de stress très élevé.

Premièrement, Rodrigue a vraiment fait de bonne décision par rapport à l'honneur et le devoir. Ces décisions ne lui ont pas affecté grandement car il a finit par avoir ce qu'il voulait....Chimène. Il a remplit la meilleur descritions d'un héros Cornélien.

Or, Chimène a vécu un temp très douloureux avec la mort de son père, mais elle aussi a trouver une façon de s'en sortir sans avoir souffert trop de mal. La décision de laisser Don Rodrigue l'aurait détruit encore plus. Chimène a vécu de même situtation que Rodrigue, mais les conséquences n'était pas paralèlle. Elle a perdu un bien-aimé. Mais le fait qu'elle a quand même épouser le meurtrier de son père est quelque chose remarquable au main de l'amour.

Don Fernand, lui a joué un rôle très intéressant. Il avait la vie de Rodrigue dans ces mains, et il le laissa vivre pour faire contente à sa Chimène. Il a aussi laissé la vie de Don Rodrigue car il ne voulait pas perdre un autre bon guerrier. Mais le fait plus convainquant qu'il a vaincu son combat morale est qu'il a fait tout ces décisions sans prendre la vie de personne.

Chimène, elle a été un personnage très boulversé avec ses sentiments. Elle aimait Rodrigue avec tout son coeur, mais elle ne pouvait pas l'aimer selon la morale de l'époque, mais nour devons croire qu'elle a bien fait et qu'elle devrait être la gagnante et avoir Rodrigue dans ses bras, mais sa c'était un fait qui aurait du arriver, mais le conflit cornélien ne lui a pas permit.